canalisation.org

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Sommaire Particularités Essais de réception

Essais de réception

Index de l'article
Essais de réception
Groupe 1 : Gaz combustibles
Groupe 2 : Applications eau potable
Groupe 3 & 4
VERSION PDF
Toutes les pages
  • Groupe 1 : Gaz combustibles,
  • Groupe 2 : Applications eau potable,
  • Groupe 3 : Irrigation
  • Groupe 4 : Application industrie et eau non potable
    Application assainissement sous pression


Groupe 1 : Gaz combustibles

1 - Contrôles avant mise en service

Avant leur mise en service, les canalisations en PE sont soumises à des essais de résistance mécanique et d'étanchéité. Les essais sont réalisés après remblaiement de la canalisation excepté au droit des différents assemblages.

1-1 Essai de résistance mécanique

L'essai est réalisé à l'air sec à une pression ≥ 1,5 fois la Pression Maximale de Service avec un minimum de 6 bar pendant une durée d'au moins 2 heures.
A la fin de l'essai et sous la pression d'essai maintenue, vérifier l'étanchéité des assemblages à l'aide d'un produit moussant puis rincer ces assemblages à l'eau claire.

1-2 Essai d'étanchéité

L'essai se fait à l'air sous une pression comprise entre 0,5 et 1 bar pendant une durée d'au moins 48 heures. Aucun défaut d'étanchéité ne peut être toléré. La différence de pression relative (atmosphérique + essai) entre le début et la fin de la conduite doit être inférieure (après correction éventuelle de température) à la valeur de l'incertitude des instruments de mesure utilisés.

1-3 Modalités applicables

Si la longueur de la canalisation est inférieure à 200 m, l'essai consistera en un essai en gaz à la pression de service avec contrôle de l'étanchéité des assemblages avec un produit moussant.
Si le tronçon comporte des parties en cuivre ou acier (dont la longueur ne doit pas dépasser 200 mètres), les essais sur ces parties seront les mêmes que pour la partie polyéthylène et les soudures acier seront radiographiées.

Un rapport d'essai devra être effectué par l'opérateur. Celui-ci devra tenir compte des précautions de sécurité à prendre lors des essais.

2 - Contrôles après mise en service

Après leur mise en service et sous une période inférieure à 12 mois, les canalisations doivent faire l'objet d'une recherche systématique de fuite.

3 - Documents applicables

  • NF EN 12007-1 - Systèmes d'alimentation en gaz - Canalisations pour pression maximale de service inférieure ou égale à 16 bar - Partie 1 : Recommandations fonctionnelles générales.
  • NF EN 12007-2 - Systèmes d'alimentation en gaz - Canalisations pour pression maximale de service inférieure ou égale à 16 bar - Partie 2 : Recommandations fonctionnelles spécifiques pour le polyéthylène (pression maximale de service inférieure ou égale à 10 bar).
  • NF EN 12327 - Systèmes d'alimentation en gaz - Essais de pression, modes opératoires de mise en service et de mise hors service des réseaux d'alimentation en gaz - Prescriptions fonctionnelles.
  • DTU 61.1 – « Installations de gaz ».


Groupe 2 : Applications eau potable

1 - Généralités

Cette méthode, applicable aux conduites à comportement viscoélastique telles que les conduites en polyéthylène et en polypropylène, est fondée sur le fait que le fluage qui caractérise ces matériaux est insuffisamment pris en compte dans le cadre de l'épreuve principale en pression. En conséquence une procédure particulière est décrite ci-après.

2 - Procédure d'épreuve

La procédure d'épreuve complète comprend nécessairement :

  • une phase préliminaire incluant une étape de relaxation,
  • un essai de chute de pression,
  • une phase d'épreuve principale.

3 - Phase préliminaire

Condition préalable à la phase d'épreuve principale, son but est de créer les conditions initiales pour les variations de volume qui dépendent de la pression, du temps et de la température.
Afin d'éviter des résultats erronés lors de la phase d'épreuve principale, réaliser la phase préliminaire comme suit :

  • Après remplissage et purge, ramener la pression à la pression atmosphérique et autoriser un temps de relaxation d'au moins 60 min afin d'éliminer toute contrainte due à la pression. Prendre soin d'éviter toute entrée d'air.
  • Après ce temps de relaxation, monter la pression régulièrement et rapidement (en moins de 10 min) jusqu'à la pression d'épreuve du réseau (STP). Maintenir STP pendant 30 min en pompant continuellement ou fréquemment.

Pendant ce temps, vérifier la conduite pour détecter les fuites manifestes.

  • Laisser une période supplémentaire de 1 h sans pomper pendant laquelle la conduite peut fluer de façon viscoélastique.
  • Mesurer la pression rémanente à l'issue de cette période.

Dans le cas où la phase préliminaire est réussie, il y a lieu de poursuivre la procédure.
Si la pression a chuté de plus de 30 % de STP, arrêter la phase préliminaire et ramener la pression à la pression atmosphérique. Examiner et revoir les conditions d'épreuve (influence de la température, indice de fuite par exemple). Ne reprendre la procédure d'épreuve qu'après un temps de relaxation de 60 min au moins.

4 - Essai de chute de pression

Les résultats de la phase d'épreuve principale ne peuvent être pris en compte que si le volume d'air emprisonné dans le tronçon d'épreuve est suffisamment faible.
Les étapes suivantes sont indispensables :

  • Réduire rapidement la pression effective mesurée à l'issue de la phase préliminaire, en extrayant de l'eau de façon à produire une chute de pression, ∆P comprise entre 10 % et 15 % de STP.
  • Mesurer avec précision le volume ∆V extrait.
  • Calculer la perte d'eau admissible ∆Vmax à l'aide de la formule ci-après et vérifier que le volume extrait ∆V ne dépasse pas ∆Vmax :

Pour l'interprétation du résultat, il est important d'utiliser la bonne valeur de ER correspondant à la température et à la durée d'épreuve.
Il y a lieu de mesurer ∆P et ∆V avec la plus grande précision possible, particulièrement pour les petits diamètres et les petits tronçons d'épreuve.
Interrompre l'épreuve si ∆V est supérieur à ∆Vmax et purger à nouveau après avoir ramené la conduite à la pression atmosphérique.

5 - Phase d'épreuve principale

Le fluage viscoélastique dû à la contrainte produite par STP est interrompu par l'essai de chute de pression. La chute rapide de pression conduit à une contraction de la conduite. Observer et noter pendant 30 min (phase d'épreuve principale) l'accroissement de pression dû à la contraction.
La phase d'épreuve principale est considérée comme satisfaisante si la courbe des pressions montre une tendance croissante et n'est en aucun cas décroissante pendant ce laps de temps de 30 min qui est normalement suffisamment long pour donner une bonne indication (voir fig. ci-dessous).

Phase épreuve principale - Courbe des pressions

Si, pendant ce laps de temps, la courbe des pressions montre une tendance décroissante, cela indique une fuite dans le réseau.
En cas de doute, prolonger la phase d'épreuve principale jusqu'à une durée totale de 90 min. Dans ce cas la chute de pression est limitée à 25 kPa à partir de la valeur maximale atteinte en phase de contraction.
Si la pression chute de plus de 25 kPa, l'épreuve n'est pas satisfaisante.
Il est conseillé de vérifier tous les raccords mécaniques préalablement au contrôle visuel des joints soudés.
Corriger tout défaut de l'installation décelé lors de l'épreuve et répéter celle-ci.
La répétition de la phase principale d'épreuve ne peut être réalisée qu'en suivant la procédure complète en y incluant les 60 min. du temps de relaxation de la phase préliminaire.


Groupe 3 : Irrigation

Plus de produits à la marque pour l'irrigation.

Groupe 4 : Application industrie et eau non potable
Application assainissement sous pression

Pour une grande partie les réseaux d'assainissement relèvent, pour leur mise en oeuvre, du fascicule 70 "Ouvrages d'assainissement" du Cahier des clauses techniques générales (CCTG).

Si une application pression intervient pour un tube d'assainissement, ce sont les règles du fascicule 71 "Fourniture et pose de conduites d'adduction et de distribution d'eau" qui s'appliquent.


Essais de réception - Téléchargement PDF

Pour recevoir le lien de téléchargement (par e-mail), merci de remplir ce formulaire.

Requis *

  Refresh Captcha